Archives mensuelles : janvier 2019

Equinoxe de printemps

L’équinoxe de printemps est un phénomène astronomique qui a lieu chaque année en mars.

C’est le moment où la Nature apporte un message de renouveau et d’éveil, après les longues nuits d’hiver.

C’est la fête de la dualité des forces masculines et féminines symboliquement représentées par le jour et la nuit qui ont la même durée (le nom vient du latin aequinoctĭum et signifie « nuit égale au jour »), générant un équilibre cosmique qui donne vie, abondance et fertilité.
Rituels à mettre en œuvre pour attirer l’énergie positive

L’histoire est pleine de traditions et de mythes liés au printemps et beaucoup sont basés sur le sacrifice et la renaissance, une signification profonde pour les chrétiens qui commémorent la crucifixion, la mort et la résurrection du Christ à Pâques.

Selon les croyances de cette période, l’union entre le dieu Soleil et la jeune déesse Terre a lieu, pour laquelle l’accouplement est célébré, la terre fleurit et avec elle aussi l’amour. C’est pourquoi l’Equinoxe du printemps est un bon moment pour les rituels et les nouvelles opportunités, pour les nouveaux projets nés en hiver et pour une nouvelle vie physique et spirituelle. Beaucoup étaient, et sont encore aujourd’hui, les feux rituels qui étaient allumés sur les collines et que, selon la tradition, plus ils restaient allumés longtemps, plus la terre serait fructueuse.

Pendant l’Equinoxe du Printemps, l’éveil des énergies peut être propice à de nombreux petits sorts et à la mise en pratique de petits ligaments d’amour et d’affection, en prenant toujours soin de gérer ces nouvelles énergies avec soin et beaucoup de positivité. Rien ne doit jamais être forcé !

En savoir plus : https://medium-suisse.ch/voyance-suisse/

Police d’assurance vie ? Comment choisir ?

Contrats en unités de compte :

Il s’agit de polices liées aux fonds. Le contrat ne garantit pas un rendement du placement ni un rendement minimal du placement à l’échéance. La prime payée par le preneur d’assurance, déduction faite des frais d’émission et de chargement, sera investie dans les fonds communs de placement décrits dans la police.

La complexité du produit d’assurance vie en unités de compte et le risque de pertes élevées ne conviennent pas aux personnes ayant une faible connaissance des produits financiers et un goût du risque réduit.

Polices assurance vie indexées :

Il s’agit généralement de polices liées à un indice boursier.

Nous ne garantissons pas que le capital assuré sera remboursé, ni qu’un rendement minimum et/ou tout autre montant sera versé si le preneur d’assurance vit, expire ou reste en vigueur pendant la durée du présent contrat. Par conséquent, le montant des prestations versées par la société peut être inférieur à la prime versée s’il y a dépréciation de la valeur des actifs à couvrir. Le preneur d’assurance assume à la fois le risque lié au rendement négatif de l’indice de référence et le risque lié à la solvabilité de l’institution émettrice à l’égard de laquelle la société n’offre aucune garantie.

Le 15 septembre 2008, la banque d’investissement américaine Lehman Brothers a déposé une demande de mise sous séquestre auprès du tribunal des faillites de New York. En Europe, il existe des dizaines de produits d’assurance indiciels construits avec des obligations de l’institution, car beaucoup d’entre eux, Lehman Brothers, est le garant de l’intégralité du capital libéré. Pour les détenteurs des produits garantis par la banque d’investissement américaine, l’effondrement a déterminé le risque réel de perte totale du capital investi.Politiques relatives aux comptes distincts

Il s’agit de polices dans lesquelles le risque de placement est supporté par l’entreprise et l’assuré a droit à un capital minimum. En règle générale, la personne assurée bénéficie d’un rendement minimum garanti.

La gestion séparée de l’assurance vie est un fonds géré spécifiquement séparément du reste de l’activité d’assurance. Il en résulte une transparence, une sécurité et un contrôle de gestion accrus.

Le compte séparé investit principalement dans des titres d’État et des obligations d’État.

Sites Internet à découvrir :

Assurance Vie

 

Psychologie du divorce ?

Le divorce légal entraîne alors de profondes transformations matérielles : problèmes économiques, retour dans sa famille d’origine, solitude.

Ces difficultés objectives s’ajoutent aux difficultés psychologiques et se transforment en d’autres prétextes pour arriver au conflit : chantage pour le non-paiement des paiements, sentiments de frustration pour sa condition matérielle de vie, plaintes.

Dans cette bataille, centrée sur le désir de vengeance, les enfants restent à l’arrière-plan, invisibles. Et c’est dans ce type de couple très conflictuel que  » le trouble relationnel envahit le domaine de l’art d’être parent, appelant un enfant, par ses symptômes, à jouer son rôle dans le système « .

RÉSEAU CLINIQUE Le divorce des parents se transforme en l’impossibilité de maintenir une entente éducative avec les enfants : le parent perd conscience de ses responsabilités et devoirs par rapport au rôle de mère et de père.

En outre, les difficultés d’échange d’informations sur leurs enfants, sans créer une nouvelle occasion de confrontation, se transforment en une véritable condition d’incommunicabilité dont les médiateurs deviennent souvent les mêmes enfants : outre le bref appel téléphonique, les messages par répondeur téléphonique et SMS, les courriels et fax envoyés par des avocats partisans, le couple fait souvent appel à des enfants, qui doivent les emmener avec eux lorsqu’ils passent du domicile de la mère à celui du père et vice versa, voire le poids de l’absence de communication des parents.

Cependant, dans cette situation, chacun des deux se considère comme le parent le plus approprié et exige que cela soit reconnu par le système judiciaire par l’exercice de la garde.

Cette logique redevient un prétexte pour alimenter d’autres conflits qui, dans ce cas, se déplacent dans la salle d’audience et qui font intervenir d’autres mécanismes, comme celui des fausses plaintes ( » l’autre a un mode de vie inadapté à un enfant « ,  » l’autre est négligent envers les besoins de l’enfant « , etc…), dans une tentative pour discréditer l’autre époux et gagner la bataille pour la garde.

L’impossibilité de mettre en œuvre un divorce psychologique et de surmonter  » la phase de la colère  » empêche donc une redéfinition efficace de son rôle parental et de son exercice.

Même les enfants vivent la séparation de leurs parents comme un deuil : ils ressentent la peur, ils se sentent désorientés par la perte de leur vie quotidienne et de leurs certitudes, ils ressentent la tristesse de quelque chose qui existait avant et qui n’existe plus maintenant ; ils sont en colère à cause de l’impuissance qu’ils vivent dans une telle situation ; ils attribuent souvent la faute à ce qui leur arrive ; ils ont honte, ils perçoivent la séparation de leurs parents comme un motif de gêne aux yeux des autres.

Enfin, l’enfant éprouve un sentiment d’impuissance : il espère d’abord réussir à réunir ses parents, mais son désir de toute-puissance se heurte rapidement à une autre réalité.

En savoir plus :

  1. https://avocatlausanne.net/
  2. http://www.gross-law.ch/accueil/
  3. http://www.jmrlegal.ch/