Pose d’implants mammaires à Lausanne

Ce que vous devez savoir sur l’augmentation mammaire

Dans tous les pays comme en Suisse, l’augmentation mammaire, ou mammoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à augmenter la taille, la forme ou la plénitude du sein.
Le chirurgien pose des implants mammaires en silicone, en solution saline ou d’autres implants mammaires composites sous les muscles thoraciques ou le tissu mammaire. Les implants durent de 7 à 12 ans en moyenne. En 2007, une étude menée par des chercheurs de l’Université de Floride a révélé que l’augmentation du volume des seins par la chirurgie esthétique renforce l’estime de soi des femmes et leurs sentiments sur leur sexualité. Les résultats ont été rapportés dans les soins infirmiers en chirurgie plastique.

Pourquoi opter pour une augmentation mammaire et dans quel canton suisse se faire opérer ?

La procédure consiste à faire une incision et à insérer des implants.
L’augmentation mammaire est destinée à :

  1. Donner du volume à des seins trop petits.
  2. Rétablir la taille et la forme des seins après la grossesse, la perte de poids ou l’allaitement.
  3. Rétablir la symétrie lorsque les seins sont asymétriques.
  4. Restaurer le sein ou les seins après l’intervention chirurgicale

La chirurgie plastique inclut la chirurgie reconstructive et la chirurgie esthétique. La chirurgie reconstructive du sein peut être pratiquée dans le cadre du traitement du cancer du sein.

Que sont les implants mammaires ?

Un implant mammaire est une prothèse médicale placée à l’intérieur du sein pour augmenter, reconstruire ou créer la forme physique du sein. Les implants mammaires peuvent contenir du silicone, du sérum physiologique ou un autre composé.
Il existe trois principaux types d’implants mammaires : Les implants salins sont remplis d’une solution saline stérile, comme de l’eau salée. La solution est maintenue dans une enveloppe en silicone élastomère. Ces implants peuvent être remplis de différentes quantités de solution saline. Cela affecte la sensation, la fermeté et la forme du sein. Si un implant salin fuit, la solution sera absorbée et expulsée naturellement par l’organisme. Les implants remplis de gel de silicone sont constitués d’une enveloppe extérieure en silicone remplie d’un gel de silicone.

À quoi s’attendre avec une augmentation mammaire?

L’augmentation mammaire est un type d’intervention chirurgicale, les patientes doivent donc bien réfléchir avant d’opter pour l’intervention. Les implants peuvent passer sous ou au-dessus du muscle pectoral.
Avant la chirurgie, le chirurgien aide la patiente à choisir la taille de l’implant nécessaire. Ceci peut être réalisé en mettant des implants de différentes tailles dans un soutien-gorge, pour se rendre compte du futur résultat. Une anesthésie générale est normalement utilisée, de sorte que la patiente soit endormie pendant l’intervention chirurgicale.

Quelles sont les options d’incision?

Le chirurgien et la patiente doivent discuter des options d‘incision. Les options suivantes sont possibles :

  • Incision inframmammaire, pratiquée dans le pli sous le sein.
  • Incision transaxillaire, dans l’aisselle.
  • Incision périaréolaire, autour du mamelon.
    Le choix de l’incision dépend de plusieurs facteurs, dont l’importance de l’agrandissement, l’anatomie de la patiente, le type d’implant et les préférences du chirurgien-patient.
Mise en place et pose de l’implant

L’implant mammaire est inséré dans une poche. Il existe deux types de placement :

Un placement sous-musculaire passe sous le muscle pectoral. La convalescence peut prendre plus de temps et il peut y avoir plus de douleur après l’opération.

Un placement sous-mammaire, ou sous-glandulaire, se fait derrière le tissu mammaire, au-dessus du muscle pectoral. Le chirurgien referme les incisions à l’aide de points de suture superposés, ou points de suture, dans le tissu mammaire. Les points de suture, les adhésifs cutanés et le ruban adhésif chirurgical ferment la peau et la maintiennent fermée. Au début, les lignes d’incision seront visibles, mais elles s’estomperont avec le temps.

L’intervention chirurgicale laissera un certain gonflement, mais celui-ci devrait se résorber en 2 à 3 semaines. Les lignes d’incision s’estomperont également. Par la suite, la patiente pourra décider si l’intervention a répondu à ses attentes.

Au fur et à mesure que l’anesthésie disparaît, la patiente reçoit des analgésiques pour soulager la douleur. Après une anesthésie générale, la patiente ne peut pas conduire. Les sutures résorbables disparaissent généralement en 6 semaines. Si la patiente a des sutures qui ne se dissolvent pas, ou si des tubes de drainage sont placés près des seins, un rendez-vous de suivi sera nécessaire pour les enlever. La patiente doit consulter immédiatement son chirurgien si il y a signe d’infection, comme de la fièvre ou de la chaleur et de la rougeur dans la région du sein
douleurs à la poitrine, battements cardiaques inhabituels ou essoufflement.
La patiente ne doit pas s’adonner à des activités physiques intenses pendant environ 6 semaines

Le chirurgien peut conseiller sur certains exercices postopératoires, tels que la flexion et le mouvement des bras, pour soulager la douleur et l’inconfort, ainsi que sur le type de soutien-gorge à porter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *