Toxine botulique

L’utilisation de la toxine botulique en Médecine Esthétique est une méthode utile pour le traitement des rides d’expression.
Quels sont les districts sur lesquels il peut être utilisé ? L’infiltration avec la toxine botulique de type A est utilisée sur les muscles faciaux du tiers supérieur du visage pour réduire les rides qui se forment précisément à cause de leur mouvement. Il s’agit des rides frontales, des rides périoculaires (ou « pattes d’oie ») et des rides verticales qui se forment entre les sourcils, les rides glabellaires.
Comment fonctionne la toxine botulique ? La toxine botulique agit en toute sécurité, elle affaiblit temporairement les muscles qui forment les rides d’expression. Les ridules sont réduites, le Botox les empêche de devenir de plus en plus visibles avec le temps. Le traitement consiste en l’infiltration, en quelques points très précis, de petites quantités de produit mais suffisantes pour affaiblir les muscles sans jamais les paralyser complètement afin d’obtenir un résultat aussi naturel que possible. Les effets commenceront à être visibles après 4-5 jours du traitement et se stabiliseront à 15 jours, quand il sera nécessaire de vérifier le résultat obtenu (résultat qui restera stable 3-4 mois puis disparaîtra lentement).

Injections pour le lissage des rides

La toxine botulique a représenté une révolution marquante dans l’histoire de la médecine et de la chirurgie esthétique. Proposée, en effet, à la fin des années 90 comme médicament pour le traitement des rides d’expression entre les sourcils, la protéine connaît un succès grandissant grâce au naturel du résultat et à la très grande marge de sécurité. Cette méthode a rapidement conquis médecins et patients.

L’utilisation en esthétique est autorisée tant par la stricte FDA américaine que par les organismes européens. La méthode utilisée aujourd’hui est acceptée par la communauté scientifique et offre des résultats avec un compromis optimal entre durée et naturel.
D’un point de vue technique, la toxine botulique est un médicament qui, injecté dans un muscle, a la capacité de réduire sa contraction. Cette action a une durée assez constante d’environ 3-4 mois, après quoi il y a un retour complet du muscle à son état initial, sans reliques d’aucune sorte.
L’expérience accumulée au fil du temps a permis de développer le concept de traitement par la toxine botulique et de comprendre que le résultat le plus frappant de la thérapie n’est pas tant la réduction ou la disparition des rides dans la partie supérieure du visage.  En cas de ride profondes, le traitement est complété par un remplissage à l’acide hyaluronique.
Le traitement à la toxine botulique peut être proposé 2 à 3 fois par an selon les besoins et s’applique par petites injections normalement peu douloureuses, réparties dans la région périoculaire, sur le front et entre les sourcils. Il est important, le même jour, d’éviter de masser le tiers supérieur du visage, de se pencher vers le bas, de porter un casque et de faire du sport.
L’effet n’est pas immédiat, mais est révélé après 3-4 jours et est défini après environ 10 jours. Il est conseillé d’effectuer un contrôle pour vérifier et / ou corriger les asymétries éventuelles.
Grâce à la naturalité du résultat qui est obtenu, à la correction des problèmes qui ne peuvent être corrigés autrement, à la marge de sécurité plus large en médecine esthétique et à l’innocuité absolue du médicament, le traitement est devenu le plus couru ces dernières années.

Sites Internet à découvrir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *